Après l’accouchement

Chaque parent vient au monde en même temps que son premier enfant.

Ernst Kramer

Consultations après le retour à domicile

Je me déplace à votre domicile dès le lendemain de votre retour à domicile.

Lors de mes visites j’effectuerai vos contrôles réguliers (surveillance utérine, contrôle des lochies, soins de cicatrice) ainsi que les contrôles de votre nouveau-né (contrôle du poids, surveillance de la jaunisse, conseil de puériculture) dans le prolongement des soins effectués au centre hospitalier.

Mes visites sont également un moment d’échange et de partage afin que toute la nouvelle famille puisse se construire et s’adapter à cette nouvelle histoire de vie.

Les consultations sont remboursées par la LAMal jusqu’au 56ème jour post-partum.

Consultations d’allaitement

Bien qu’instinctif et naturel, l’allaitement maternel nécessite une période d’adaptation, autant du côté de la maman que de son bébé.
Je vous accompagne les premières semaines et tout au long de votre allaitement.
Votre assurance prend en charge 3 consultations d’allaitement toute la durée de la lactation, en phase de reprise de travail et/ou en période de sevrage (LAMal).
Lieu : à domicile ou au cabinet à Aubonne

Tarif : CHF 110.- la séance de 1h à votre domicile ou au centre périnatal de Lausanne

Conseil : 2 séances

Massage bébé

Le massage a de nombreuses vertus que nous connaissons comme la relaxation, le bien être dans son corps, le soulagement de tensions. Autant de bienfaits physiques à ne pas négliger.

Le massage permet de tisser un lien entre le parent et son enfant. Bien sûr, il faut avoir une technique de massage mais l’essentiel de cette pratique consiste en un contact de peau à peau et de toucher, il repose sur un moment plus que privilégié avec votre enfant. Surtout laissez-vous guider par votre instinct !

Masser votre bébé c’est communiquer dans une langue qui lui est particulièrement accessible puisque le toucher est un sens particulièrement développé chez le bébé in utéro.

L’enfant qui vient de naître n’a pas encore conscience de son propre corps, il croit qu’il vit comme le prolongement du corps de sa maman. Ce n’est qu’entre 7-9 mois qu’il va en prendre réellement conscience. C’est là qu’apparaît « l’angoisse de la séparation », l’enfant réalise qu’il ne fait pas un avec sa mère. Le massage régulier aidera alors l’enfant à mieux accepter ce changement qui se fera en douceur.

N’hésitez pas à me contacter pour toute autre précision